Contacts 

    Mairie Fay-les-Etangs

    15, rue de l'Eglise

    60240 Fay-les-Etangs

     

           03 44 49 06 57 

       

           mairie-de-fay-les-etangs@wanadoo.fr

 

           " Bien vivre ensemble à Fay les étangs "

 

Suivez-nous !

Horaires de la mairie

Le mardi de 17h00 à 19h00

Le 1er samedi de chaque mois de 9h30 à 12h00

Possibilité d'être contacté en dehors des permanences.

Mairie de 

Fay-les-Etangs

Site officiel

Intercommunalité

Communauté de communes du Vexin - Thelle

6, Rue Bertinot Juël - Espace Vexin-Thelle n°5
60 240 Chaumont-en-Vexin
Cliquez ici pour en savoir plus

Actualités

 

 

 

Le 13/10/2021

                                 A l'approche des vacances de la Toussaint,  le Centre Social Rural du Vexin-Thelle a le plaisir de vous transmettre le programme d’animations à destination des enfants et des jeunes, organisé avec le soutien de la Communauté de Communes du Vexin-Thelle, des communes du territoire et de l’ensemble de nos partenaires. 

Pour la sécurité de tous, les consignes sanitaires en vigueur seront appliquées.

  

 le 04/10/21

Voici le programme informant des pièces en partenariat avec le Théâtre du Beauvaisis...                                                             (Suite)

Informations générales

Région : Hauts-de-France
Département : Oise
Arrondissement : Beauvais
Intercommunalité : Communauté de communes

du Vexin-Thelle
Maire :  Alain Ridel
Mandat : 2020-2026
Code postal : 60240
Code commune : 60228
Démographie
Population : 479 habitants
Géographie
Coordonnées  : 49° 14′ 49″ nord, 1° 56′ 26″ Est
Altitude :  Min. 66 m     Max. 114 m
Superficie 8,47 km2

Notre village

La commune s'est appelée : Le Fay-sous-Chaumont.

En 1965, Fay devient Fay-les-Etangs.

Fay-les-Étangs est une commune de l'Oise, en région Hauts-de-France, qui se situe à 27 km au sud de Beauvais.

 

Son territoire de 8 km² légèrement vallonné appartient à la région naturelle du Vexin, un plateau riche en cultures céréalières qui assure la transition entre la Picardie et la Normandie, sur la rive droite de la Seine.

 

Des étangs désormais drainés jalonnaient jadis le sud de la localité. Sur cette zone, des puits ont été aménagés pour permettre la culture du cresson.

 

Ancienne seigneurie prospère dotée d'un château de belle facture, Fay-les-Étangs est aujourd'hui un village rural de 479 habitants, au patrimoine et au cadre de vie préservés.

Le blason

Le blason regroupe des représentations qui symbolisent notre commune : 

- La rivière Troësne 

- La feuille du hêtre (d'où provient le toponyme FAY, dérivé de l'étymologie latine Fagus, Fagi, signifiant hêtre.

- Le poisson, symbole des anciens étangs dont les pêches saisonnières furent renommées sur le marché de Beauvais.

- Les épis de blé rappellent la vocation agricole, pérenne de notre terroir

- La couronne murale, en souvenir des seigneurs, vassaux du comte de Chaumont qui occupèrent le fief fagussien.

Les couleurs données au blason sont en lien avec le code traditionnel de l'héraldique (science du blason).

- La bande ondée et le poisson symbolisant la Troësne et les étangs sont de couleur Azur (bleu).

- La feuille du hêtre et celles du blé sont en Sinople (vert).

- Les épis et la couronne sont en Or (jaune).

- Les fonds sont en Argent (blanc).

L'église

L'église Saint-Vaast se situe à l'écart du village,

en bordure des anciens étangs, présente un réel

intérêt dans la mesure où l'on y recense des

éléments architecturaux et décoratifs s'étalant

du XIe au XVIe siècle ! La nef est de style roman,

ainsi que la base du clocher, datant tous deux de l'édifice d'origine. Au XIIIe siècle, des contreforts ont été ajoutés pour solidifier la nef, et une chapelle fut aménagée sur le côté nord. La partie supérieure du clocher, relevant cette fois du gothique, a été achevée au XIVe siècle. On remarque également les fenêtres de style gothique flamboyant ou rayonnant. Enfin, un nouveau chœur est réalisé au XVIe siècle. 

 

 

 

Le château

Le château seigneurial est édifié au XVe siècle, bientôt entouré d'une ferme, d'une

chapelle et de dépendances, alors que la forêt est défrichée pour doper l'activité agricole.
Au début du XIXe siècle, le domaine est racheté et remanié par un officier parisien alors

affecté au régiment des cuirassiers de la Reine, sous la Restauration. Le château change d'apparence, avec un étage carré et un autre de style Louis XIII, l'édifice étant cerné par un jardin à l'anglaise jalonné d'arbres exotiques. D'autres propriétaires se succèdent, le parc de 4 hectares restant riche de tulipiers, séquoias ou autres ginkgo. A noter par ailleurs que le portail et le pigeonnier du XVIe siècle ont été conservés.

Le village en images

N'hésitez pas à nous envoyer vos photos via les réseaux sociaux !